FAEL

Porte vitrée ouvrable EI 60 en acier à un et deux vantaux

FAEL

Porte vitrée ouvrable EI 60 avec un profil en acier certifiée conformément à la norme UNI 9723

Dénomination commerciale: “VECTRA

Composition

  • CADRE: avec le profil en acier galvanisé, épaisseur 15/10  à haute résistance avec coupe thermique avec insertion de matériaux isolants thermiques.
  • JOINT: joint en silicone pour l’étanchéité des fumées froides et joint intumescente pour l’étanchéité des fumées des fumées froides insérées dans les profils du cadre et du vantail.
  • VANTAUX: épaisseur 50 mm. constitué d’un profilé en acier zingué, épaisseur 15/10 à haute résistance avec coupe thermique avec insertion de matériaux calorifuges calibrés à froid et emplacements pour les joints fumées froids.
  • SERRURE: Coupe-feu standard avec cylindre de type européen.
  • POIGNÉE: Sécurité incendie selon les normes DIN, courbe contre les accrochages accidentels.
  • FLUSH-BOLT: sur le deuxième vantail. Axe de verrouillage e blocage automatique.
  • SELECTEUR DE FERMETURE: selon la norme CE EN 1158:2003, pour la fermeture des vantaux.
  • FERME-PORTE AÉRIENS: pour l’auto-fermeture du vantail (obligatoire).
  • CHARNIÈRE: réglable, peinture en poudre, couleur noire RAL 9005
  • VERRE: coupe-feu clair et stratifié pour l’usage à l’intérieur, constitué de feuilles de verre alternés par matériel avec silicates clairs classe EI 60, fixés sur les vantaux au moyen de matériaux qui assure la parfaite cohésion verre-acier.
  • FIXATION: sur précadre en acier
  • PEINTURE: avec poudres époxydes, couleur RAL 7035
  • PRÉCADRE: (à commander séparément) tubulaire en acier galvanisé (60x20x2) à installer en maçonnerie avec des crochets ou chevilles à expansion.

 

NOTE

Verre à usage interne. Si les verres subissent des rayons du soleil ou des températures dépassant 45 °C, les verres deviennent opaques. Le verre est toujours fourni séparément, démonté et emballé dans une boîte en bois jetable, à installer par le client.

Avez-vous besoin d’autres informations?

FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL
FAEL